Nouveau Donjon : Mer des Amours Englouties

La déesse des mers vengeresse et envieuse appelée Dahuta était jadis une elfe mortelle du nom d’Aranzebia, membre de l’Expédition du Cénacle qui découvrit le jardin au creux du berceau du monde. Tous ses membres acquirent des pouvoirs exceptionnels issus de la magie divine du jardin, et Aranzebia n’y fit pas exception en héritant de la puissance de la déesse de la mer et du changement. Déjà d’une nature égoïste, elle développa rapidement une version perverse de sa personnalité d’avant, et employa sa magie fraîchement acquise pour satisfaire ses petits caprices et lubies. Avant même la perte d’Auroria, elle s’érigea en tant que divinité redoutable et imprévisible.

Sans considération pour le destin d’Auroria, Dahuta ne prit nullement part à sa destruction ni à son évacuation. Lorsque le barde immortel Lucius la supplia de prêter sa force pour vaincre Kyrios, elle refusa. Et quand il dissipa les illusions qu’elle avait tissées pour isoler le reste du monde, elle fut prise d’une rage folle et inonda son royaume avant de disparaître dans les mers. Jusqu’à récemment, on croyait qu’elle avait quitté le monde pour de bon.

La popularité croissante du culte de Dahuta et le malheur qu’il a répandu sur Nuia sont présages du retour de Dahuta. Les morts-vivants se relèvent par troupes entières, les typhons sont devenus monnaie courante en mer et les oracles elfes rapportent tous des visions d’un raz de marée enveloppant tout Erenor.

Dans la prochaine mise à jour, les aventuriers et héros les plus aguerris doivent arrêter Dahuta avant qu’elle n’ait assez de puissance pour submerger le monde. Les érudits disent qu’on peut la trouver dans les profondeurs de la Mer d’Arcadia près de l’Île de la libération où reposent les ruines d’un royaume disparu. Un archéologue de l’Île de la libération pourrait avoir plus d’informations sur la question…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *