Aides de jeu

  • Livre sur l’histoire du théâtre

Le premier palais d’Austera,
sa place aujourd’hui.

Le Palais des théâtres d’Austera a toujours été une place entourée de mystère. On dit que le lieu est maudit car cette vénérable institution a connu bien des révolutions pendant sa longue histoire.

Construit il y a plusieurs siècles par le peuple harani dans l’ancienne ville, avant que ne naisse le port, sur les ruines d’une place forte firran après leur défaite, le bâtiment a été plusieurs fois rénové et reste un des joyau de la ville, avec le palais du tribunal et celui du gouverneur, érigés bien plus tard. […blabla architectural…]

La ville ensuite s’est développée le long de la côte, entourant le port en même temps qu’il prenait véritablement essor. Le centre de la vie des habitants s’est déplacé vers l’ouest, tant et si bien qu’il ne reste du quartier historique originel, que les façades des maisons d’époque. Le Palais des théâtres s’érige donc maintenant comme ailleurs les temples dédiés à la connaissance, aux affaires ou aux dieux, seul moteur de vie économique et social dans un quartier abandonné de ses habitants les plus favorisés.

[…pamphlet plein de parti pris contre l’Ordre des Cavaliers de Giflevent, des firrans incultes qui tirent ce coin de la ville vers le bas et squattent le sud du quartier pauvre…]

Malgré les choix des populations, nos bienveillants gouverneurs successifs ont toujours porté sur notre noble institution un regard protecteur. […couche de pommade à direction du gouverneur actuel et de ses ascendants…]

[Suivent ensuite des chapitres qui tentent maladroitement de classer des « époques » de développement du théâtre, accompagnés d’analyses économiques et politiques qui ne tiennent pas compte du contexte historique -sans être complètement idiotes- De cette lecture on peut tirer les informations suivantes :]

 
Nom du directeur race durée de mandat Raison de fin Principales Réalisations
Ilgob H 5 ans Démission Création d’un club d’écrivains et de compositeurs qui produisent pour la cour.
Daseos H 7 jours Porté disparu en mer  –
attente de 6 mois avant nouvelle nomination
Yeol F 2 ans Assassiné Construction de l’aile administrative accolée au bâtiment principal
Samsi H 7 ans Mort de vieillesse Achat d’un grand nombre de manuscrits dans tous les domaines mais surtout musical,
Création de l’Orchestre d’Austera
Se-Din F 1 an Révoqué  –
Guse H 45 jours Assassiné  –
attente de 6 mois avant nouvelle nomination
Yaeseos H 4 ans Mort des suites d’une longue maladie Mise en avant des auteurs Harani régionaux,
Concours d’écriture (poésie et théâtre).
Sasim H 3 ans Suicidé Modernisation de la machinerie à l’arrière de la scène.
Dul F 1 an Révoqué
Hana H 5 ans Démission Suite à la transformation du quartier, démolition des maisons devant le Palais et construction de l’Esplanade.
Pune H 6 mois Porté disparu
attente de 6 mois avant nouvelle nomination
Yeodel F 2 ans Mort lors d’un duel  –
Seumul H  4 ans Assassiné Rénovation des  bâtiments,
Astir H 3 ans Démission Création d’une compagnie itinérante,
Ouverture à des artistes nuiens
Foehn F 2 ans Révoqué Promotion des arts et des traditions orales firrans
attente de 18 mois la nomination de l’actuel directeur

Aux yeux de l’auteur, l’intérêt d’avoir ouvert cette fonction à des firrans ne s’est jamais avéré.

L’auteur prend ensuite tout un chapitre pour expliquer sa politique ambitieuse de développement des arts nobles et de leur financement par des mécènes privés. Il explique son « Appel aux Artistes d’Haranya » par un besoin de sang créatif neuf comme les activités du théâtre avaient totalement cessé après le scandale causé par son prédécesseur. Mais il indique que cette mesure est temporaire et exceptionnelle car il voit peu d’intérêt à long termes à entretenir une multitude d’artistes de rue sans envergure, une fois qu’il aura repéré les perles rares.