Le vieux Firran

Présentation succincte de Foehn(*).

 

Ce firran est un très vieil homme amer et peu aimable. Il a l’air misérable dans tous les sens du terme. Sa vie a été longue, particulièrement mouvementée et triste. Ce n’est pas du tout le genre de type qu’on aborde sans raison : il faut y être obligé, ou aimer se faire du mal.

L’image ci-dessus n’est pas représentative de son état actuel !

 

Voici le texte qui l’introduit auprès des joueurs :

 

Les enfants lui lancent des cailloux et se moquent de lui. Ils cherchent vainement à le faire réagir. Les adultes préfèrent feindre de ne pas le voir, mais ils récupèrent leurs gamins facétieux en les tirant vivement par le bras, leur ordonnant de rester à bonne distance, de le laisser tranquille..

Au fin fond de la plaine de Falcorth, posé devant la marmite d’un feu secondaire du camp, Foehn attend une mort qui se fait étrangement désirer.

Ruiné, abandonné, usé par les ans, amer, il déteste le monde et le monde le lui rend bien, semble-t-il.

Il se croit perdu.

 

 

Le chapitre 1 retrace les évènements qui l’ont amené à ce coin de feu.

première partie seconde partie troisième partie(1)

 

_________________________________________


(*)Le foehn est à l’origine un vent sec et chaud de secteur sud qui souffle en général en automne et à la fin de l’hiver, début du printemps, sur le versant nord des Alpes en Suisse et en Autriche. Le nom foehn est depuis utilisé pour désigner tous les vents secs et chauds issus de l’effet de foehn dans les montagnes. (Wikipédia)


(1) en cours de rédaction, publication repoussée pour éviter de spoil des joueurs investis dans la campagne.